Mare aux crocodiles de Sabou : véritable patrimoine historique du Burkina Faso.

                     Le Burkina Faso est un pays à diversité culturelle. Le tourisme joue un rôle important dans l’économie nationale du pays. Plusieurs sites touristiques attirent dans le pays des milliers de visiteurs par an. Parmi ces site, la mare aux crocodiles de Sabou. Découvrez cette mare dans ce article de Tonnoma Charles Ouédraogo, journaliste à la radio nationale du Burkina Faso.

                      Sabou, village situé à 95 KM de la capitale burkinabè Ouagadougou, dans la région du centre ouest. Là se trouve une mare de crocodiles attirant plusieurs visiteurs de toutes les régions du Burkina, d’Afrique, et du monde. Je vous invite à faire un tour dans ce village, et vous serez émerveillés. Véritable nid d’histoire entre les hommes et la nature. Vous verrez également le travail des fils de la localité, de véritables chef-d’œuvres.

Des guides aguerris de la chose touristiques vous réservent un accueil chaleureux.

Arrivé, cet géant éléphant vous attire l’attention et vous met déjà dans le bain touristique.

Rendez vous à la mare pour visiter les crocodiles sacrés. Vous pourrez admirer le professionnalisme des guides quant ils attirent les crocodiles hors de l’eau. Prenez des photos de souvenir avec des crocodiles inoffensifs, soyez serein, vous ne risquez rien. Une centaine de crocodiles vit dans la mare.

Ces statuettes retracent l’histoire des crocodiles. Comment ont-ils été découverts ? comment sont-ils venus dans la mare ? et bien d’autres explications.

Au village artisanal vous découvrirai les chef-d’œuvres des fils du village, véritables objets d’art fait à la main.

Vous pourrez ensuite vous reposez sous les arbres ombrageux, louer des chambres pour un petit séjour. Le restaurant vous propose du menu varié. Des plats traditionnels burkinabé, africains et bien d’autres, de la boisson bien fraîche etc….

Suivi en vidéo l’histoire des crocodiles sacrés de Sabou, raconté par les guides du sites touristiques.

Publicités

SIAO 2016: ou passer pour y arriver

A moins de deux mois du salon international de l’artisanat de Ouagadougou, la route qui passe devant la cour du SIAO est toujours impraticable. Les travaux sont en cours mais l’état d’avancement laisse à craindre. Même si la construction du boulevard des Tansoba (Voie passant devant le SIAO) fini avant le début du salon, pensez-vous que ce sera une bonne voix qui va durer des années ? N’est-ce pas une voie qui va servir juste pour la période du Salon? En attendant, l’Etat de la route ne donne pas espoir qu’on aura une bonne voie bitumé d’ici le 28 octobre, date d’ouverture de la 14è édition du SIAO.

Quelques prises de vues de l’état de la route en construction.

SIAO 2016 : Les acteurs mis face à leurs défis.

 

Le Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou se tiendra du 28 octobre au 6 novembre// En prélude à cet évènement, Le ministre du commerce, de l’artisanat, et de l’industrie Stéphane Wenceslas Sanou a procédé le jeudi 15 septembre 2016 à l’installation des membres du commissariat général du Salon CGS. Ce commissariat est composée de trois structures dont la coordination  avec à sa tête le coordonateur du CGS Sibiri Sanou, le secrétariat général et les commissions. Après le coup manqué de 2014 suite à la maladie à virus ébola, les organisateurs se donne cette année pour ambition de réussir la 14è édition du SIAO qui se tiendra sous le thème : « artisanat africain/ entrepreneuriat féminin et protection social ».  Plusieurs pays sont attendu dont le pays invité d’honneur, le Ghana.  Pour cette édition des innovations majeurs sont intervenus dont la mise en place de point « i » dans chaque pavillon d’exposition, la mise en œuvre d’un pôle des régions du Burkina Faso qui permettra à chaque région du Burkina d’exposer ses produits, l’inscription en ligne et le paiement des frais de location des stand de façon simplifiée avec ECOBANK, l’attribution des stand en ligne et l’utilisation des moyens modernes de paiement des tickets d’entrés dans les pavillons et sur l’air d’exposition avec Airtel money.

LE SIAO est un espace de promotion des produits culturels du Burkina et d’Afrique. Il est un espace de rencontre d’affaire B to B, de découverte et de promotion socioculturel.

Objet d’art du Burkina Faso

img_4289 img_4290

Semaine des Activités Minières d’Afrique de l’Ouest SAMAO prévu pour les 22, 23 et 24 septembre 2016.

Le ministère de l’énergie, des mines et des carrières va organiser la première édition de la SAMAO pour promouvoir l’industrie minière du Burkina. Cette activité prévue du 22 au 24 septembre 2016 sous le thème « Le secteur minier : enjeux et perspectives  pour un développement économique durable » se tiendra à Ouagadougou à la salle des conférences de Ouaga 2000.

C’est au cours d’une conférence de presse tenu le 24 Août 2016 que le secrétaire générale du ministère de l’énergie, des mines et des carrières Marboulaye Nombré, par ailleurs président du comité d’organisation de la SAMAO a informé de la tenue de la semaine des activités minières d’Afrique de l’ouest. Placé sous le haut patronage de son excellence monsieur Paul Kaba Thiéba, premier ministre du Burkina, et la présidence de monsieur Alpha Omar Dissa, ministre en charge des mines, la SAMAO se veut un cadre de rencontre de tous les acteurs miniers en vue de l’harmonisation des activités minières// Avec plus de 500 participants attendus et un budget prévisionnel d’environ 195 millions, la SAMAO est une occasion pour sensibiliser les sociétés minières sur leur responsabilités face aux populations.

Les animateurs de la conférence de presse
Les animateurs de la conférence de presse
Logo de la SAMAO
Logo de la SAMAO

Voir la Conférence de presse